7 Pensées à Bannir pour Libérer ton Potentiel.

Steven - les Maths en Tongs
7 Pensées à Bannir pour Libérer ton Potentiel.
Steven - les Maths en Tongs 7 Pensées à Bannir pour Libérer ton Potentiel.
{{heart_svg}}LikeLiked
2
1

Tu veux voir ton vrai potentiel en Maths ? Bannis ces 7 pensées de ta vie à jamais.

Si tu suis ce site depuis le début, ou si tu as lu la page d'accueil des nouveaux arrivants, tu sais que pour moi le mental est au moins aussi important que la technique quand il s'agit de Réussir en Maths. Et pour entretenir le bon état d'esprit et libérer ton potentiel il y a deux manières complémentaires. Premièrement, te nourrir le plus possible de phrases inspirantes. Deuxièmement, éliminer toutes les pensées négatives qui viennent te polluer !

Dans cet article, je passe en revue 7 pensées que tu dois bannir de ton esprit si tu veux pouvoir utiliser ton potentiel à son maximum. Avant de dire que tu n'es pas bon en Maths, attends d'avoir vu tes résultats quand tu utiliseras ton vrai potentiel ! Evidemment je ne vais pas juste énoncer ces 7 pensées et te laisser seul face à toi-même pour décider de ce que tu dois en tirer. D'une part, je vais te donner les arguments qui justifient ce que j'avance. Et d'autre part, je vais te donner des petits trucs pour t'aider à avancer.

7 pensées à bannir car elles limitent ton vrai potentiel.


Je n'y arriverai jamais

1. Je n'y arriverai jamais...

Est-ce que, comme ce randonneur, tu te sens au bord d'un gouffre immense quand on te parle de Maths ? Et dis-moi, si on te disait que ta Réussite en Maths est tout au fond de ce gouffre. Est-ce que ta réaction serait de te dire ‹‹ je n'y arriverai jamais... ›› ? Je ne pense pas !

Tu ferais sûrement comme tout le monde, tu te dirais ‹‹ bon, ça va être long et fatiguant, mais je vais plutôt descendre en zigzagant en essayant de trouver le chemin le plus facile ››, non ? Il y a peu de chances que tu te dises ‹‹ je vais sauter et on verra dans quel état j'arrive ›› ou ‹‹ je reste ici toute ma vie, tant pis ››.

Dans la situation de la photo, si tu te dis que tu n'y arriveras jamais, il est quasi-certain que tu n'arriveras pas jusqu'en bas en entier. Parce que tu sais à quel point le mental est important dans ce genre de situation. Eh bien, c'est exactement la même chose en Maths. Pour te donner toutes les chances de réussir, pour libérer tout ton potentiel, il faut y croire. Ensuite ce n'est qu'une question de temps, de travail et d'être bien accompagné. Avec un guide qui connait bien la montagne, il serait vraiment facile de redescendre sain et sauf 😉 !


Les Maths c'est trop dur

2. Les Maths, c'est trop dur !

Si tu me dis : ‹‹ les Maths, c'est dur ! ››, je te dis : ‹‹ Oui, tu as certainement raison, mais la danse classique ou le violon c'est aussi très dur ! ››. Mais si tu oses me dire : ‹‹ les Maths, c'est trop dur ! ››, je deviens tout rouge pour commencer, je prends une grande respiration et je te réponds calmement : ‹‹ Non, non et non ! ›› 😉 !

Si tu mets ce trop dans ta phrase, tu paralyses instantanément ton esprit et tu n'as plus aucune chance d'avancer dans la bonne direction. Quand on se dit qu'un objectif est TROP dur à atteindre (par ex: Réussir en Maths), on signe aussitôt notre défaite. De façon générale, réfléchis aux chances que tu as de réussir un truc qui est TRÈS dur par rapport à celles que tu as pour un truc qui est TROP dur. Pour le premier, ça risque d'être long et difficile mais c'est faisable. Pour le deuxième, tu sais que ce sera juste impossible, donc ça te donne une vraie raison de ne pas forcer....

​Si tu penses vraiment que ‹‹ les Maths, c'est trop dur ››, ne t'épuise pas à essayer. Car tu as déjà décidé en disant ça que tu n'y arriverais pas ! C'est pourquoi je te conseille plutôt de modifier un peu ta phrase et de te dire ‹‹ les Maths, c'est très dur ! ››. Ça peut te sembler la même chose à première vue, mais ça va tout changer. De cette façon, tu te retrouves face à un objectif difficile mais réalisable : Réussir en Maths.


De toute façon, j'ai jamais rien compris.

3. De toute façon, j'ai jamais rien compris.

Heureusement que tu ne t'es pas dit la même chose quand tu étais encore bébé ! T'en serais toujours à ne pas savoir parler, ne pas savoir marcher, ne pas savoir manger seul, etc, etc. Parce qu'avant d'arriver à la compréhension de quoi que ce soit dans la vie, on ne le comprends pas. Et parfois il faut essayer pendant longtemps, sous différentes formes ou avec différents professeurs avant d'atteindre le moment appréciable où on peut dire qu'on comprend vraiment bien.

En d'autres termes, même si jusqu'à maintenant tu n'as rien compris en Maths, tu n'es pas du tout condamné à ne rien comprendre en Maths de toute ta vie ! En fait, la raison la plus probable du fait que tu n'aies jamais rien compris est que tu n'as sûrement pas encore eu d'explications qui conviennent à ta façon de réfléchir. On a tous une façon différente de raisonner et si le professeur n'essaie pas de présenter plusieurs explications pour une même chose, il y a peu de chances qu'on comprenne (si on a pas de facilités).

Pour autant, ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit : tout n'est pas de la faute du prof ! Il se peut aussi que tu n'aies pas assez essayé de comprendre, pas assez travaillé les exercices, pas assez trituré le cours pour essayer de le maîtriser. Pour les gens qui ont des facilités, travailler seul suffit pour comprendre. Mais pour les autres, l'aide d'un professeur est une nécessité pour pouvoir voir le chemin à suivre...


Moi je suis plutôt littéraire.

4. Moi je suis plutôt littéraire.

Et moi je suis plutôt scientifique, et alors ? Je ne doute pas que tu aies raison en disant que tu es plutôt littéraire si c'est ce que tu ressens au fond de toi. Encore heureux, on est tous attirés par certaines choses et pas par d'autres. C'est ce qui rend la vie tellement plus intéressante !

Alors pourquoi je te dis que cette pensée limite ton vrai potentiel ? Parce que ça ne veut pas dire qu'il est impossible d'avoir de bonnes notes dans ce qu'on aime moins ! Moi, je suis plutôt scientifique, c'est vrai, mais ça ne m'a jamais empêché d'avoir des notes très raisonnables en français ou en histoire.

Si tu penses que parce que tu es plutôt littéraire, tu ne seras jamais capable d'avoir de bonnes notes en Maths, tu te trompes ! Pire, tu te fermes des possibilités qui existent pourtant. Alors que pour t'ouvrir un maximum de portes pour la suite, il va te falloir des notes acceptables dans toutes les matières.

Reste ouvert aux Maths, et aux autres matières scientifiques, et cherche des explications qui te parlent, différentes de celles que tu as eues jusqu'à maintenant ! C'est la meilleure manière d'arriver à comprendre et à améliorer tes notes.


En Maths tout est trop abstrait...

5. En Maths tout est trop abstrait...

C'est en effet l'essence même des maths de rendre abstraites des choses concrètes ! Mais pourquoi est-ce qu'on voudrait faire ça ? Parce que ça permet de résoudre des problèmes de façon générique, c'est à dire sans se limiter au cas particulier. Et donc de pouvoir réutiliser la solution trouvée pour résoudre tous les problèmes qui rentrent dans ce cadre générique.

Pour te donner un exemple simple, on pourrait chercher en combien de temps une baignoire se remplit sachant qu'elle fait 80 litres et que le débit du robinet est de 3L/mn. Ça c'est le cas particulier. Mais on va plutôt chercher en combien de temps une baignoire de X litres se remplit avec un robinet qui a un débit de D L/mn. Ça c'est le cas générique. Pour autant, le problème qu'on résout est toujours un problème concret !

Et c'est à ça que tu dois t'accrocher si tu trouves que les Maths sont trop abstraites et que c'est la raison pour laquelle tu n'y comprends pas grand chose. Dans tout ce que tu fais en Maths au Lycée, tu peux trouver des exemples concrets qui vont te permettre de visualiser ces notions qui te paraissent abstraites. À partir du moment où tu vas les trouver, tu vas pouvoir libérer ton potentiel !


Les chiffres ça ne me parle pas du tout !

6. Les chiffres ça ne me parle pas du tout !

T'as le cerveau qui part en vrille dès que tu vois plus de 2 nombres ? Alors tu penses certainement que les chiffres ne sont pas pour toi. Mais es-tu bien sûr de comprendre l'origine de ce problème ? Et plus intéressant encore, es-tu sûr que ce soit vraiment un problème pour réussir en Maths ? Et si je te rappelais que les Maths ne sont pas que des chiffres...

C'est vrai qu'on commence toujours à apprendre les Maths avec les chiffres et les calculs de base. Donc beaucoup de gens font l'amalgame ‹‹ maths = chiffres ››. Mais depuis le temps que tu fais des maths, tu as vu beaucoup plus que des chiffres. En particulier, tu as vu que les Maths c'est avant tout une logique qui consiste à trouver un résultat en utilisant les hypothèses de l'énoncé et des arguments que tu as appris en cours. Si tu retiens cette dernière phrase, tu pourras voir que les maths sont très loin de n'être que des chiffres !

Peut-être que les chiffres ne sont pas ton truc, que tu te perds dès qu'il faut faire un calcul de tête ou que tu as du mal à faire le lien entre les nombres et leurs significations. Mais ça ne doit pas t'empêcher de Réussir en Maths. Alors oublie cette idée une bonne fois pour toute !

Fais un truc simple la prochaine fois que tu te sens perdu avec des chiffres : écris-les sur le brouillon ! Si tu essaies de comprendre des relations entre des chiffres alors qu'ils ne te parlent pas du tout... tu es cuit. Si tu les écris, ton cerveau va les matérialiser et ça va te simplifier le travail. Même si je n'ai pas dit que ça allait devenir simple pour autant, ça t'aidera à libérer ton potentiel 😉 !


Les Maths c'est un truc de mec, non ?

7. Les Maths c'est un truc de mecs, non ?

La photo ci-dessus est celle d'une femme que tu ne connais sûrement pas : Maryam Mirzakhani. Et pourtant c'est l'exemple parfait que les Maths ne sont pas qu'un truc de mec ! En effet, Maryam a reçu la Médaille Fields en 2014 pour ces travaux de recherches en Mathématiques. Et si la médaille Fields ne te parle pas, c'est la plus haute distinction pour un matheux, l'équivalent du Prix Nobel de Maths (qui n'existe pas...). Ça me semble être une bonne preuve que les maths sont autant un truc de femme que d'homme, non ?

Évidemment notre sexe ne définit en rien notre capacité à être bon en Maths ou en quoi que ce soit d'ailleurs. Avant tout, c'est la volonté et le travail qui permet d'atteindre un bon niveau, indépendamment de la matière. Pendant toutes mes études de Maths, j'ai été entouré de filles qui avaient un meilleur niveau que moi et je ne vois pas pourquoi ce ne serait pas le cas 🙂 !

Autrement dit, si tu es un mec et que tu pensais que les Maths allaient être plus simples pour toi, c'est raté ! Et si tu es une fille, n'oublie jamais que tu as exactement les mêmes capacités, quoi qu'en disent les gens... et les légendes.

Avant de partir...

J'espère t'avoir convaincu que ces 7 pensées ne t'aideront jamais. Pire, qu'elles te bloqueront pour réussir. Et que par conséquent, tu dois les bannir à jamais !

Dis-moi dans les commentaires si ce sont des pensées qui te passaient souvent par la tête et ce que tu comptes faire pour les oublier. N'hésite pas à me faire savoir aussi si tu n'es pas d'accord avec mon point de vue !

Au plaisir de t'aider à Réussir,
Steven

>