Ne tortille pas du c** !

​​​​​​​Si tu décides de t’améliorer en Maths, NTPDC.

Si tu décides de devenir bon en sport, NTPDC.

Si tu as une envie claire de faire un métier, NTPDC.

Si tu as envie d’apprendre à jouer d’un instrument, NTPDC.

Si tu t’engages dans une relation, NTPDC.

Etc, etc.

NTPDC, c’est le titre de cet email, et ça veut juste dire que tu ne dois pas passer ton temps à naviguer entre une décision et son contraire.

C’est un élève qui m’a donné l’idée de cet email. Alors je l’en remercie ! Il se reconnaitra 🙂

Il a voulu que je lui donne des cours, puis il était plus sûr, puis il était sûr et surmotivé, puis il décalait le premier rdv, puis il voulait qu’on s’appelle… T’as compris le truc. Ca n’allait nulle part.

Quand tu tortilles de l’arrière-train, c’est que tu n’es pas prêt à faire ce que tu dis. Donc le plus simple, c’est de couper court et de ne pas le faire !

Et je ne suis pas en train de le blamer, loin de là, je comprends tout à fait ses hésitations. C’est bien pour ça que je lui en veux pas du tout, et que je lui ai conseillé de profiter de tout ce qui état gratuit 🙂

D’autant plus que ça m’arrive à moi aussi, bien entendu ! On fait tous ça. On a vraiment envie d’un truc… mais pas toujours assez pour y mettre l’énergie (temps, argent, santé…) qu’il faut pour obtenir ce qu’on veut.

Or si tu veux des résultats différents de ceux que tu as eu jusqu’à présent, il faut faire les choses différemment. Il faut sortir de ta zone de confort et y rester suffisamment longtemps pour voir des résultats.

Et ça, ça pique. 🙂

Mais c’est aussi la meilleure façon de grandir personnellement. En plus, plus tu agrandis ta zone de confort, plus tu comprends qu’elle peut encore plus s’élargir !

Donc c’est infini, tu peux passer ta vie à sortir de ta zone de confort pour grandir en tant qu’humain et réaliser de grandes choses 🙂

Ok, ok, je m’emballe peut-être un peu ici… ^^

Ce que je veux dire, si j’en reviens à ton niveau en Maths, c’est qu’il faut que tu fasses des choses différentes pendant quelques temps, des choses qui ne te mettent pas à l’aise pour pouvoir progresser.

Et que si tu commences à faire un pas en avant puis que tu recules à la moindre hésitation, t’es foutu. Tu dois te tenir à ta décision.

C’est comme quand tu vas te baigner et que l’eau est plutôt froide. Si tu commences à mettre un doigt de pied dans l’eau et que t’attends 5 minutes avant de le remettre… Tu ne te baigneras jamais !

Si tu mets le pied dans l’eau, puis les jambes, et tout le corps. Certes, ça va être désagréable pendant quelques secondes, mais très rapidement tu vas t’adapter, et tout ira bien. T’auras agrandi ta zone de confort du moment.

C’est la même en Maths, et dans tout le reste.

Prends le groupe d’entraide par exemple ! Poster ta question en public n’est pas un truc super agréable pour beaucoup. Mais une fois que t’as compris que ça te permettait de passer au niveau supérieur, ça devient un réflexe et tu vas beaucouuuup plus vite !

Alors file poser tes questions dessus 😉

Bon week-end,

Steven

PS : C’est aussi ce qui te permettra de profiter à fond des 3 Formations que j’offre sur l’appli, ou que tu retrouves sur le site VIP.

>